Croître avec les femmes

Les différences intrinsèques entre les hommes et femmes forment un sujet d’étude tant pour la psychologie que pour le marketing. De nombreux experts ont exprimé leur point de vue sur le marketing au féminin. De nombreux produits, services et campagnes marketing ont été initiés spécifiquement pour les femmes.

L’influence des femmes se définit par leurs actes. Selon Rena Bartos, dans son livre Marketing to Women Around the World, décompose le marché féminin  en différents segments composés autour de la famille et du monde du travail. Le plus grand dilemme auquel elles sont souvent confrontées est de choisir, soit la famille, sois un emploi, soit d’équilibrer la famille et la carrière. Souvent multitâches, les femmes sont intrinsèquement de meilleures gestionnaires quand il s’agit de tâches complexes, à multiple facettes, que ce soit sur la plan professionnel ou au domicile.

En général, les femmes jouent 3 rôles.

1) Elles sont des collectrices d’information. Selon Martha Barletta, le processus décisionnel d’une femme diffère de celui d’un homme. Alors que le parcours-client d’un homme est court direct, celui de la femme ressemble à un parcours-client itératif composé d’aller-reour. Une femme n’hésites pas à passer en revue les étapes précédentes de son processus de réflexion pour collecter de nouvelles informations, les intégrer et réévaluer si le passage à l’étape suivante est le bon choix. Elles passent en revue, pendant des heures, les produits pour analyser leur rapport qualité/prix et comparer les prix.
Non seulement les femmes font plus de recherches, mais elles dialoguent davantage sur les marques. Elles recherchent les opinions de leurs ami(e)s et de leur famille et elles sont plus ouvertes à recevoir de l’aide des autres. Alors que les hommes veulent juste faire les choses, les femmes veulent trouver le produit parfait, le service parfait ou la solution parfaite.

2) Les femmes sont des acheteuses holistiques. Le fait qu’elles utilisent plus de points de contact avec la marque dans leur parcours d’achat itératif signifie qu’elles prennent en compte plus de paramètres dans leurs décisions. Elles sont plus susceptibles de considérer tous les avantages fonctionnels, les avantages affectifs, les prix et autres, avant de déterminer la valeur réelle des produits et des services.

3) Les femmes sont de facto des gestionnaires de ménage. Elles méritent les titres de directrice financière, de gestionnaire des achats et de gestionnaire des biens de la famille. Non seulement elles sont les gardiennes de la plupart des produits ménagers, y compris les articles à prix élevé, mais sont également les prescriptrices d’autres produits tels que les investissements et les services financiers.

L’influence des femmes

L’influence des femmes à la maison et au travail augmente. En tant que collectrices d’information, acheteuses holistiques et gestionnaire du ménage, les femmes sont essentielles pour gagner des parts de marché dans l’économie numérique. Pour accéder à des marchés encore plus importants, les marques devront intégrer la logique décisionnelle féminine.

Pin It on Pinterest